Le géant du Web a annoncé la semaine dernière qu'il allait arrêter de scanner le contenu des messages des utilisateurs de Gmail. Ce procédé était utilisé pour afficher de la publicité ciblée.

Les utilisateurs professionnels de Gmail, au travers de la suite bureautique de Google G Suite, n'étaient pas soumis à ce système. Cela sera désormais aussi le cas pour les internautes utilisant la version gratuite de la boîte mail. «Nous avons décidé de faire de même pour la version gratuite de Gmail, plus tard cette année.» explique Diane Greene , vice-présidente de Google en charge du cloud.

Cette annonce ne signifie pas que Gmail n'affichera plus de publicité, ou que Google va cesser de suivre les habitudes des internautes. L'entreprise continuera à personnaliser la publicité grâce à d'autres techniques, comme l'historique de recherche ou les vidéos regardées sur YouTube. Les revenus publicitaires de Google représentent plus de 85% du chiffre d'affaires d'Alphabet, la maison-mère de Google.